Formation continue / VAE

L’ESCOM Chimie, établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EESPIG), propose des offres de formation continue / VAE.

Nos offres de formation s’adressent :

Les offres de l’ESCOM se déclinent selon 3 volets de formation :

qui peuvent être réalisées en intra- ou inter-entreprises en fonction des besoins et demandes.

Formation diplômante (ouverture fin 2017)

A qui s’adresse-t-elle?

La formation continue diplômante s’adresse donc à tous les adultes qui ont quitté la formation initiale et souhaitent « reprendre leurs études ». Préparer un diplôme en parallèle de son activité professionnelle demande des sacrifices. La motivation doit donc être des plus fortes avant de s’engager dans le processus.

Pourquoi s’y engager ?

Le souhait d’évolution professionnelle doit être associé à un désir personnel de reprise d’études et d’obtention d’un diplôme.

L’obtention d’un diplôme permet :

Comment la financer ?

Selon votre statut, vous pouvez bénéficier d’une aide financière et/ou d’un aménagement de votre emploi du temps :

Prérequis et durée

La formation continue diplômante de l’ESCOM Chimie, habilité par la CTI, conduit après 3 ans à l’obtention du diplôme d’ingénieur chimiste généraliste avec différentes majeures.

De ce fait, les conditions d’admissions minimales requises pour suivre cette formation sont :

  • BTS ou DUT de chimie ou génie chimique
  • L3 en chimie ou génie chimique
  • M1 en chimie ou génie chimique

Les admis titulaires d’un M1 en chimie pourront suivre la formation diplômante en 2 ans au lieu de 3.

Modalités d’inscription et tarif

Formation qualifiante

A qui s’adresse-t-elle?

La formation continue qualifiante s’adresse donc à tous salariés qui souhaitent consolider et accroitre leurs compétences professionnelles.

Pourquoi s’y engager ?

Une formation qualifiante permet d’acquérir une expertise, d’acquérir de nouvelles compétences, et en somme, d’accroître sa qualification. Elle a une visée professionnelle plus immédiate, elle ne débouche pas sur un diplôme ou un titre mais elle permet d’obtenir une attestation de stage en fin de formation ou un «certificat d’aptitude» lié au milieu professionnel.

Elle peut être reconnue par les employeurs lorsqu’une convention collective le prévoit, exemple : les CQP, certificats de qualification professionnelle.

La formation qualifiante est souvent de courte durée, et s’effectue en interne ou au sein d’un organisme de formation.

Comment la financer ?

Selon votre statut, vous pouvez bénéficier d’une aide financière et/ou d’un aménagement de votre emploi du temps :

Modalités d’inscription et tarifs

L’offre de formation continue qualifiante de l’ESCOM Chimie se déploie sur de nombreux secteurs d’activité :

  • Chimie
  • Procédés
  • QHSE
  • Formulation
  • Matériaux
  • Analytique

Nous pouvons aussi étudier et répondre à des offres de formations continues spécifiques à des besoins d’entreprises. Les formations continues se déroulent dans les locaux de l’ESCOM Chimie.

VAE (Validation des acquis de l’expérience)

A qui s’adresse-t-elle?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau d’études, à condition de justifier d’au minimum 3 années d’expérience en lien direct avec le diplôme visé, peut effectuer une demande de VAE.

Instaurée par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la VAE est une 4ème voie d’accès au diplôme, au même titre que la formation initiale, la formation continue et l’apprentissage.

Par opposition à la logique d’épreuves, la VAE s’appuie sur une logique de preuves. Il s’agit pour un candidat de prouver qu’il a acquis, à travers ses activités professionnelles, les mêmes connaissances et aptitudes qu’un étudiant qui a suivi la formation initiale. Le candidat construit pour cela un dossier et il doit également passer un entretien avec le jury de VAE.

Pourquoi s’y engager ?

Pour un salarié, la VAE est un moyen de :

Pour une entreprise, la VAE permet notamment de :

Comment la financer ?

Au titre de la formation tout au long de la vie, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour faciliter l’accès à une VAE.

Les indépendants peuvent demander une prise en charge de leur VAE par le biais de leur fonds d’assurance formation.

Les étapes

On ne peut déposer qu’une seule demande pendant la même année civile et pour le même diplôme, le titre à finalité professionnelle ou le certificat de qualification. Pour les autres diplômes, vous ne pouvez pas déposer plus de trois demandes au cours de la même année civile.

1re étape : le bien-fondé de votre demande de VAE

L’organisme de formation continue auquel vous aurez fait appel va vous demander de remplir un dossier de recevabilité. Vous devrez prouver que vous pouvez bien justifier de trois ans d’activité (bulletins de paie, lettre des responsables de l’association, etc.) et que vos responsabilités pendant cette activité correspondent au diplôme ou à la certification que vous visez.

2e étape : le dossier de présentation de votre expérience

Il est impératif que votre dossier formule les connaissances, les compétences et les aptitudes requises par l’expérience en relation avec le diplôme ou le titre visé. C’est là qu’intervient l’organisme de formation. Il vous accompagne dans la description de votre expérience à valider.

Il vous aide :

  • à justifier que vous maîtrisez bien les compétences requises pour l’obtention du diplôme ou de la certification ;
  • à la constitution du dossier ;
  • à préparer correctement votre entretien avec le jury ;
  • à préparer une éventuelle mise en situation professionnelle.

3e étape : entretien avec le jury

Composé de représentants qualifiés de votre profession (25 % au moins), le jury examine votre dossier et peut vous demander un entretien, voire une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée. Le jury peut décider de valider, ou non, une partie, ou la totalité, du diplôme que vous visez par la VAE.

 

Modalités d’inscription et tarif

Les candidats doivent remplir et renvoyer le dossier de recevabilité qui sera évalué par un jury.

Suite à la délibération du jury, plusieurs cas peuvent être prononcés :

  • le profil du candidat n’est pas en adéquation avec le diplôme visé : arrêt de la VAE
  • le candidat peut poursuivre sa démarche de VAE mais avec un suivi de cours (coût supplémentaire) pour compléter les compétences non acquises
  • le candidat peut poursuivre sa démarche de VAE

Attention : le candidat doit justifier d’un niveau d’anglais sanctionné par un niveau B2..

 

Les frais (valables pour l’année universitaire en cours):

  • Etude du pré-dossier : 200€
  • Présentation au jury VAE (Droits d’inscription au diplôme inclus) : 2200€
  • Accompagnement méthodologique à la constitution du dossier VAE (facultatif) : 500€