Mobilité étudiants ESCOM

Mobilité à l'étranger

Devenir Ingénieur chimiste à l’ESCOM, c’est aussi s’ouvrir à l’International.

Vivre une expérience internationale

Que cela soit en stage, en programme d’échange ou de double diplôme, plusieurs possibilités vous sont offertes pour vous former à l’International :

L’ESCOM est titulaire de la Charte Erasmus + pour l’enseignement supérieur 2014-2020

Cette accréditation nous permet de participer au programme Erasmus + qui soutient, entre autres objectifs politiques, le programme européen de modernisation et d’internationalisation de l’enseignement supérieur.

La Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur (ECHE) fournit le cadre général de qualité pour les activités de coopération européenne et internationale qu’un établissement d’enseignement supérieur peut mener dans le cadre du programme et souhaitant participer à l’apprentissage de la mobilité des individus et / ou de la coopération pour l’innovation et les bonnes pratiques.

En complément de notre engagement dans la Charte Erasmus, nous vous invitons à consulter notre déclaration de stratégie internationale en version française et en version anglaise.

 

Le bureau des relations internationales ainsi que le service des stages vous accompagnent  dans votre projet.

Votre séjour à l’international

Pendant tout le cursus, vous êtes préparés à la mobilité et à l’ouverture internationale avec

Stages à l’étranger

La mondialisation des marchés exige de former des ingénieurs opérationnels sur le plan international. Développer l’état d’esprit et le savoir-faire recherchés par les entreprises aujourd’hui, c’est pratiquer les langues étrangères et s’ouvrir aux autres cultures.

L’ESCOM entretient des partenariats privilégiés avec de nombreuses entreprises et universités dans le monde entier.

  • Environ 90% des étudiants valident leur expérience internationale dans le cadre d’un stage
  • 80% des stages à l’étranger sont effectués en Europe

Les étudiants peuvent effectuer un stage à l’étranger dès la deuxième année du cycle préparatoire intégré, en entreprise ou en laboratoire universitaire pour mener un projet de recherche.

Possibilité d’une période optionnelle en entreprise entre la 4ème et la 5ème année.

Echanges et double-diplôme

Programmes d’échanges et double-diplômes dans une université étrangère

Dans le cadre du choix de spécialisation en 5ème année, les étudiants ont la possibilité de candidater auprès de l’une des 32 universités étrangères partenaires.

Le séjour d’échange : avec le programme Erasmus + en Europe, le Programme d’Echange d’Etudiants au Québec, les programmes FITEC avec l’Amérique latine (Brésil, Argentine, Mexique) et un partenariat en Corée du Sud.

Ce séjour vous permet de suivre un programme de cours au choix, (validé au préalable par l’ESCOM), pour valider votre semestre ou l’année complète si votre mobilité inclut le projet de fin d’études dans une université étrangère.

Les programmes d’échange ne permettent pas l’obtention du diplôme de l’université étrangère.

L’étudiant doit s’acquitter des frais de scolarité de l’ESCOM et est exempté de frais d’inscription supplémentaires dans l’université étrangère.

Le double-diplôme : vous pouvez candidater pour un double-diplôme à l’étranger visant l’obtention du diplôme de l’université partenaire en plus du diplôme d’ingénieur chimiste de l’ESCOM.

Il faut prendre en considération qu’un double-diplôme est plus exigeant qu’un programme d’échange. Selon les universités, il peut nécessiter une prolongation des études de 6 à 12 mois et un coût supplémentaire (tout ou partie des frais de scolarité de l’université partenaire en complément des frais de scolarité de l’ESCOM).

L’ESCOM compte aujourd’hui 6 programmes en double-diplôme avec des universités étrangères :

 Universités partenaires en double-diplôme

drapeaux canadaCanada

Ecole de technologie Supérieure (ETS) MontréalMaîtrise en génie (environnement, énergie, construction…)
Université de SherbrookeDiplôme de second cycle en nanomatériaux et caractérisation de pointe
Université du Québec à Trois-Rivière (UQTR)Diplôme de second cycle en synthèse organique et chimie pharmaceutique

 flag_of_spain-svgEspagne

Institut Quimic de Sarria (IQS) – Universitat Ramon LIull Barcelona Master of Science (analytical chemistry, pharmaceutical chemistry, materials science and engineering, chemical engineering)

flag_of_brazil-svgBrésil

Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS)Génie chimique

La mobilité des apprentis

Les étudiants sous statut apprenti doivent également répondre à cette exigence d’expérience internationale.

Les apprentis peuvent être détachés à l’étranger par leur entreprise, dans le cadre d’une mission chez une filiale, un sous-traitant, un fournisseur ou autre.

Si l’entreprise n’a pas de mission à vous confier à l’international, vous pouvez bénéficier du programme GAPS/INTERREG (financé par les fonds européens et la Région Hauts de France) qui propose des stages de 1 à 3 mois, incluant 2 semaines de cours de langues, dans des entreprises du sud de l’Angleterre. Les cours de langues et l’hébergement sont pris en charge et l’apprenti reçoit une bourse.

Pour en savoir plus sur ce programme, cliquez sur le lien www.interreg-fwvl.eu

logo-bci

logo-erasmus

logo-brafitec

logo-arfitec-web

Programmes de bourses de mobilité

Le Bureau des Relations Internationales a pour mission d’informer les étudiants sur les différents programmes de bourses qui existent pour soutenir financièrement leur projet de mobilité (stages/ études)

 Programmes de bourses étudiantes
logo-erasmusProgramme de bourses Erasmums + (stages et études)Tout pays européen partenaire du programme
logo-haut-de-franceProgramme de bourses Mermoz (stage et études) du Conseil régional des Hauts-de-FranceTous pays
logo-ofagProgramme de bourses de l’OFAJ (stages)Allemagne
logo-daadProgramme DAAD (études)Allemagne
logo-frnlBourse d’excellence Eole (stages et études)Pays-Bas
    logo-brafiteclogo-arfitec-webBourses FITEC (études)Universités partenaires au Brésil et en Argentine

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez le document des aides financières à l’international