Environnement et Energie

Domaine d'application : environnement et énergie

Produire et distribuer de l’énergie tout en préservant notre environnement est devenu un défi majeur. Nous avons pris conscience que notre consommation effrénée d’énergie fragilise notre planète. Cependant, comment faire pour préserver nos ressources naturelles sans revenir à l’âge de pierre ?

Des économies d’énergie aux énergies renouvelables

Nous avons bien compris qu’il fallait éviter que l’atmosphère terrestre continue à se réchauffer. Nous devons donc réduire au mieux les actions qui produisent des gaz à effet de serre. C’est la première voie à suivre.

En chimie, les entreprises réfléchissent à des modes de production et à des produits moins consommateurs d’énergie. Elles ont mis au point des évolutions technologiques.

Celles-ci favorisent la récupération et la valorisation de toutes formes d’énergies : pression, chaleur, mouvement …. Elles optimisent leurs procédés en ayant une approche innovante et transversale d’optimisation des flux de matières (eau, énergie, déchets). On parle de mix-énergétique. L’objectif est de tendre vers une économie sobre en carbone.

Des matériaux économes en énergie

Les économies d’énergie passent aussi par la conception de matériaux nouvelles générations toujours plus performants, plus résistants et plus légers.

Cela va :

Ces matériaux concernent essentiellement les transports et le bâtiment, car ce sont les deux domaines les plus énergivores.

Trouver de nouvelles énergies

Pour aller plus loin, un second volet est de trouver de nouvelles énergies ! Celles-ci doivent se substituer aux énergies fossiles, ou les compléter.

Les scientifiques rivalisent d’ingéniosité pour répondre à ce défi.

C’est ainsi que des innovations ont permis

Regardez l’efficacité de panneaux photovoltaïques  !

Des énergies renouvelables propres

Quand les énergies sont renouvelables et propres, c’est encore mieux ! Ce sont les études menées actuellement sur l’utilisation du soleil. Et oui, les cellules solaires organiques à base de matériaux polymères transforment directement l’énergie solaire en électricité. Les rendements ne sont pas encore suffisants, mais les avancées progressent vite. Affaire à suivre donc…

Et puis, il y a l’hydrogène. On en a beaucoup entendu parler ces derniers temps. C’est la solution envisagée pour rendre nos voitures plus propres. Avec cette source d’énergie, finie la pollution. Plus de gaz à effet de serre, plus de particule, plus de bruit. L’hydrogène permet de générer de l’électricité ou de la chaleur avec un rendement élevé et de l’eau pour seul « déchet ».

Soleil et hydrogène sont deux filières d’avenir, sur lesquelles planchent les chimistes.

Ce domaine d’application vous intéresse ?

A l’ESCOM Chimie, une majeure durant votre 5ème année de formation vous prépare à ce domaine d’application :