Pharmaceutique

Domaine d'application : pharmaceutique

Quoi de plus important que la santé ! S’en préoccuper,  ce n’est pas simplement soigner par l’intermédiaire des médicaments, c’est aussi dépister, diagnostiquer, préserver. Intéressons- nous aussi aux produits de contraste, traceurs, matériaux biocompatibles et autres innovations…

Au cœur des cellules

Un médicament est un produit très complexe, et qui plus est, à forte valeur ajoutée. Sa fabrication appartient à la chimie organique. On parle de synthèse organique fine.

Grâce à l’intervention de professionnels dans le domaine de la chimie, des molécules sont développées. Des lots d’essai cliniques sont fabriqués, puis validés. Ils sont ensuite produits à l’échelle industrielle (et oui impossible de produire plusieurs tonnes dans un laboratoire).

Et comme une substance active n’est pas un produit anodin. Il faut tracer tout ce processus d’élaboration et rédiger une documentation réglementaire. Si certains risques venaient à apparaître, des études toxicologiques permettraient de les identifier et de les maîtriser.

Le rôle du galéniste ou formulateur

Si au commencement, la synthèse d’un médicament (ou pour parler plus simplement, l’élaboration de nouveaux principes actifs), relève du domaine de la recherche. L’étape suivante fait appel au galéniste ou formulateur.

C’est lui qui donnera sa forme finale au médicament : comprimé, gélule, injectable, sirop…

On dit qu’il adapte la nature des excipients ajoutés au principe actif en fonction d’objectifs précis : vitesse d’absorption, absence de variabilité….

Les médicaments intelligents : les nanovecteurs

Aujourd’hui, les scientifiques vont plus loin et se lancent dans les nanovecteurs, des médicaments intelligents.

Qu’est-ce qu’un nanovecteur ? C’est une capsule d’une centaine de nanomètres (soit 10 à 100 fois plus petites qu’une cellule vivante) constituée de nanoparticules de polymères biodégradables.

Comment ça fonctionne ?  Ces nanovecteurs sont conçus pour pouvoir pénétrer à l’intérieur de la cellule et permettre la délivrance intra-cellulaire des médicaments.

Une petite vidéo pour vous permettre d’épater votre entourage ?!… Des nanos plein les bronches

D’autres approches médicales sont en cours. Avec la connaissance de plus en plus précise du génome, des médicaments dits de thérapies innovantes sont à l’étude. L’idée de la thérapie génétique est d’aller de plus en plus vers une réponse individualisée. L’idéal serait de pouvoir soigner des pathologies qui actuellement sont sans traitement efficace.

Ce domaine d’application vous intéresse ?

A l’ESCOM Chimie, plusieurs majeures durant votre 5ème année de formation vous préparent à ce domaine d’application :