Pourquoi la physique en cycle préparatoire?

Expérimentation, modélisation et analyse critique sont la base de toute démarche scientifique. Aussi, pour modéliser de nombreux phénomènes naturels, le physicien développe des concepts théoriques qu’il confronte à l’expérience. Dans une période où internet est omniprésent, le rôle des enseignants est plus que jamais de former des ingénieurs capables d’avoir un regard critique, en se basant sur des raisonnements scientifiques rigoureux et des lois physiques dont ils connaissent l’origine et les conditions d’application.

Dans une période où internet est omniprésent, le rôle des enseignants est plus que jamais de former des ingénieurs capables d’avoir un regard critique, en se basant sur des raisonnements scientifiques rigoureux et des lois physiques dont ils connaissent l’origine et les conditions d’application.

La physique est également au cœur de nombreuses innovations technologiques. Il parait essentiel à un futur ingénieur d’en connaitre au moins les principes.

La physique chez les ingénieurs chimistes

La physique est omniprésente dans le monde de la chimie, aussi bien au sein de l’industrie que dans les laboratoires académiques. Un des objectifs de son enseignement est de donner aux étudiants un socle solide pour comprendre les phénomènes chimiques.

La transversalité entre les enseignements de chimie et de physique (voire de mathématique) est régulièrement mise en avant dans les différents enseignements de l’ESCOM.

On peut par exemple citer l’électrocinétique qui trouve des applications en électrochimie, en particulier dans les dosages conductimétriques. De nombreux appareils de contrôles utilisent également des principes simples d’électricité (anémomètre à fil chaud, explosimètre, etc.).

La thermodynamique est le domaine le plus en lien avec la chimie, aussi bien au travers de la thermochimie que des transferts de matière ou transferts thermiques.

On trouve des expériences de mécanique classique dans l’industrie qui réalise de nombreux tests de résistance à l’arrachement, de dureté, d’élongation, etc. La mécanique quantique quant à elle, est la base de l’atomistique et de la chimie moléculaire.

L’électromagnétisme permet la description des interactions moléculaires, ou bien encore en chimie analyse dans les spectromètres de masse par exemple.

Pour finir, la chimie analytique utilise de nombreux dispositifs d’optique, les plus courants étant le spectromètre infrarouge à transformée de Fourier, les polarimètres et les réfractomètres.

Quelque soit le domaine de la physique, les applications en lien avec la chimie sont pléthores. Les enseignants de l’école s’efforcent donc d’illustrer aussi bien leur cours que les séances de travaux dirigés de problèmes concrets qu’un ingénieur chimiste est susceptible de rencontrer au cours de sa vie professionnelle.